Comprendre ses sources de revenus à la retraite : Cours 101

2019-10-28T21:09:39+00:00 28 octobre 2019|Non classé|

Au Québec, pour plusieurs, une pression énorme est ressentie en provenance des institutions financières et de ses intervenants sur l’importance d’épargner ; période REER, cotiser à son CELI, prendre des fonds de travailleurs, et j’en passe.  Bien que toutes ces actions soient bénéfiques pour votre retraite, qu’en est-il du fameux montant nécessaire que vous aurez besoin à la retraite ? Beaucoup de gens économisent, mais d’autres ne le font pas (dépêchez-vous avant qu’il soit trop tard) sans connaitre le revenu qu’ils gagneront à la retraite.

 

Revenons aux sources, la retraite a beaucoup changé depuis les dernières années.  Plusieurs régimes de retraites sont passé d’un régime à prestations déterminées vers des régimes à cotisations déterminées.  La différence entre les deux régimes est que le risque de retraite est passé de l’employeur à l’employé. Bien que vos scénarios présentés par votre employeur vous mentionnent que vous toucherez une rente de 30 000$ par année, il ne s’agit que d’une hypothèse si vous êtes dans un régime à cotisations déterminés.  Ce type de régime vous permettra d’accumuler un montant considérable en fonction d’un pourcentage cotisé par vous et votre employeur jusqu’au moment de la retraite.  Le fait que les prévisions faites ne soient pas garanties vous oblige à comprendre vos sources de revenus. En ce qui concerne les régimes à prestations déterminés le montant prévu est garanti par l’employeur.

 

Bien évidemment, quand on me pose la Question : Quel montant devrais-je avoir besoin pour ma retraite, je réplique avec la fameuse question : Quel est votre coût de vie ?  Si vous n’avez pas encore fait un budget au moment d’écrire ces lignes, je vous incite à le faire sans plus tarder.  Cet exercice vous permettra d’établir le montant nécessaire pour la retraite.  Maintenant qu’en est-il des sources de revenus que vous toucherez à la retraite ?

 

Premièrement, si vous avez été résident canadien au moins 40 ans entre 18 et 65 ans vous aurez droit à la pleine pension de la sécurité de la vieillesse (PSV).  Ce montant représente un montant de +- 7000$ annuellement, un prorata sera effectué selon vos années de résidences si vous n’avez pas atteint vos 40 années de résidences.  Notez que si votre revenu se situe au-delà de 75 910$ en 2018 vous serez sujet à une réduction de votre rente.  Vous pourriez aussi toucher une rente de conjoint survivant si applicable à votre situation.  De plus, dépendamment de votre statut (en couple, célibataire) vous pourriez être admissible au supplément de revenu garanti[1].

 

Maintenant qu’en est-il du provincial ? Vous recevrez une rente de la Régie des Rentes du Québec en fonction des cotisations que vous aurez effectué en tant qu’employé à travers les années.  Notez que si vous avez opté pour une rémunération par dividendes si vous êtes incorporés, vous ne cotisez pas au RRQ pendant ces années.  Le maximum annuel que vous pourrez recevoir est de +- 13 000$ par année.  Donc, dans le meilleur des scénarios vous toucherez au plus 20 000$ en retirant vos rentes gouvernementales et veuillez noter que ces montants sont imposables[2].

 

Par la suite, avez-vous un régime de retraite avec votre employeur ? Avez-vous accumulé des montants considérables d’épargne (REER, CELI, etc…) ?  En 2019, dans un contexte de plein emploi où beaucoup de gens maintiennent un bon train de vie, aviez-vous pensé si vous arrêtiez de travailler demain matin combien auriez-vous besoin avec l’espérance de vie qui ne continue d’augmenter.  Autrefois, le chiffre magique pour certains était qu’un couple devait accumuler 1 Million au moment de la retraite.-ce encore vrai ? Prenons par exemple que vous réussissez à obtenir un taux de rendement de 4%, cela vous permet de retirer 40 000$ par année sans toucher à votre capital.  Cependant ce montant sera imposable s’il est dans un véhicule de placement comme le REER.   Alors quelle sera est la valeur après avoir payé votre impôt ?  Avez-vous été discipliné pour faire en sorte que votre résidence principale sera libérée de paiement au moment de la retraite ? Cela fait une grosse différence dans un budget si on pense qu’un loyer ou une hypothèque peut nous coûter environ 1000-2000 mensuellement.  Même si vous avez un fonds de pension à prestations déterminés, différents éléments doivent être tenus en compte, comme le taux d’indexation de vos rentes.  Heureusement, un Planificateur Financier est là pour vous guider et surtout vous éclairer sur les bonnes actions à prendre en vue de votre retraite.

 

 

[1] https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/securite-vieillesse/impot-recuperation.html – Gouvernement du Canada, page consultée le 27 octobre 2019.

[2] https://www.rrq.gouv.qc.ca/fr/programmes/regime_rentes/regime_chiffres/Pages/regime_chiffres.aspx – (Retraite Québec, page consultée le 27 octobre 2019)

[3] https://www.tvanouvelles.ca/2018/11/13/avec-un-million–vous-niriez-pas-bien-loin TVA Nouvelles (page consultée le 28 octobre 2019)